Le comité de la Communauté rurale Beaubassin-est a vu le jour en 1995 en raison d’une collaboration considérable entre plusieurs de nos citoyen(ne)s. Le nom de Beaubassin signifie un vieil emplacement acadien dans notre région qui remonte de 1672 s'étendant jusqu'à 1755.

Durant les années 1990, le rapport CUTER, soit la Commission des Terres et Environnement Rural, statuait que nos régions rurales n’étaient pas équipées pour faire face aux défis du nouveau millénaire qui pointait à l'horizon. Le CUTER a donc reconnu «qu'il faut donner aux résidents des régions rurales les outils dont ils ont besoin pour jouer un rôle actif dans la planification de leur environnement rural afin de préparer l'avenir et d'assurer l'efficacité du processus de planification à long terme.»
 
En avril 1995, avait lieu une réunion avec quelques candidats qui étudiaient la possibilité de se présenter à la première élection du Comité rural Beaubassin-est. Le greffier serait nommé et relèverait du ministre. Le premier comité formé en 1995 était formé de représentants des 6 quartiers suivants : Boudreau-Ouest, Barachois, Haute-Aboujagane, Cormier-Village, Saint-André-LeBlanc et Botsford.
 
Ola Drisdelle deviendra le premier et le seul président alors que Laurie McGraw deviendra vice-président du comité. Dix-sept pionniers et pionnières ont été élus ou nommés durant les onze années à venir. Ils s’étaient embarqués dans un organisme qui va finalement réaliser bien des choses utiles et nécessaires pour la région.
 
Trois membres du comité y participent durant quatre mandats, soit Ola Drisdelle, Roger Léger et Laurie McGraw, qui sont donc trois membres actifs depuis le début du comité de la Communauté rurale Beaubassin-est.

Quatre membres du comité y participent durant deux mandats, soit André Bourque, Patricia LeBlanc, Daniel Mongeau et Alayn Noël.

Dix membres du comité y participent durant un mandat, soit Guy Boudreau, Robert Bourque, Donald Cormier, Gilles Cormier, Louis Cormier, Léo-Paul Doiron, Mary Gaudet, Pierre Landry, Laurie Léger et Omer Léger.
 
Le projet se concrétise le 31 juillet 2006 avec l’amalgamation de neuf localités: Boudreau-Ouest, Grand-Barachois (incluant Robichaud), Haute-Aboujagane, Cormier-Village, Saint-André-LeBlanc, Trois-Ruisseaux, Shemogue, Petit-Cap et Portage. Le tout forme donc notre nouvelle Communauté rurale.
 
La raison première de la nouvelle initiative des années 1995 à aujourd'hui, c'est que nous puissions prendre des décisions locales afin de planifier la croissance de nos collectivités et de répondre à nos besoins en matière de services locaux. Le tout étant basé sur la collaboration de chacune des localités autour de la même table, où l’élu(e) aura à représenter sa localité avec fermeté, mais sans oublier les besoins des autres. Ce nouveau concept s’est réalisé sous l’autorité de deux gouvernements provinciaux, prouvant ainsi sa force incontournable.

 

[ + plus ]

Bingo aux poules, dindes et homards

25 avril 2014
Centre de Saint-André-LeBlanc

Soirée de whist

28 avril 2014
Club d'âge d'or de Shemogue

Soirée de whist

05 mai 2014
Club d'âge d'or de Shemogue
[ + plus ]